Salle à la bibliothèque de Charlesbourg

  1. Les documents qui nous ont inspirés
  2. Un défi technique
    Vue d'ensemble

    Vue d’ensemble

    Poste maître

    Poste maître

    Câblage

    Conduit passe-fils « Cable snake »: inefficace


    Prise au sol versus Prise sous le sol

    Prise au sol / sous le sol

    Plan

    Plan

    Colonne pour les fils

    Colonne pour les fils: efficace


    • Tables pour les étudiants : surface ellipse 36″ P x 66″ L x 29″ H; modèle : Alba de Global. Boîtier multiprises centré; modèle : MSPDM de Global (2 branchements électriques + 2 espaces pour prises réseaux).
    • Bureau pour le formateur : 30″ P x 60″ L x 38″ H. Poste de travail en position debout.
    • Tout le filage passe sous le plancher.
    • Prise de surface au plancher : 2 branchements électriques + 2 prises réseaux (1 prise réseau pour l’ordinateur tout-en-un et une prise reliée à la prise de surface sur la table pour brancher un portable).
    • Dimension de la salle : 9,10 m X 13,40 m
  3. Des éléments technologiques
    • La salle peut accueillir 44 étudiants (11 tables de 4 étudiants); il y a un ordinateur tout-en-un par table.
    • Chaque table est équipée de 2 prises électriques et d’une prise réseau.
    • Accès Wi-fi.
    • Le formateur a accès à un ordinateur équipé de 2 écrans reliés à 1 projecteur « normal » et 1 projecteur interactif.
    • Les étudiants peuvent emprunter des portables au comptoir du prêt de la bibliothèque s’ils désirent travailler avec plus d’un ordinateur.
    • Le logiciel utilisé sur les projecteurs interactifs est Sankoré.
    • Sur tous les ordinateurs, en plus des logiciels de base (Suite Office, navigateur Internet), sont installés C-Map, Turning Point et Antidote.
    • Netop a été installé sur les postes tout-en-un. Cela permet, entre autres, que l’écran d’une ou deux équipes apparaissent sur les projecteurs à l’avant de la salle; de cette façon, les étudiants peuvent présenter à tous leur travail.
  4. Ce que nous avons appris sur les éléments techniques et technologiques
    • Les plaques de prises de plancher choisies ont le désavantage que les étudiants débranchent les fils lorsque leurs pieds touchent à ceux-ci. Il est préférable d’utiliser des plaques de prises de surface dont les branchements se font sous le sol. Avec une table plus grande, ce problème serait évité puisque les pieds des étudiants ne se rendraient pas jusqu’aux prises.
    • Les colonnettes choisies ( “Cable Snake” (colonne vertébrale) de Global) pour faire suivre les fils sous la table n’ont pas résisté longtemps aux pieds des étudiants.
    • Les tables ont été repositionnées pour que les prises de surface arrivent près d’une patte de table. Une solution avec une colonne rigide a dû être mis en place (Legrand/Wiremold MRTC).
  5. Du côté pédagogique
    • La salle a une double vocation:
      • offrir un environnement propice aux apprentissages lors des formations documentaires;
      • offrir un espace facilitant le travail d’équipe des étudiants lorsque la salle n’est pas occupée pour les formations documentaires.
    • La salle permet au bibliothécaire et aux techniciennes en documentation de revoir et de repenser leurs pratiques. Auparavant, ils présentaient les différents outils de la bibliothèque ainsi que leur fonctions, sections, boutons, etc. Maintenant, ils tentent de développer des activités pour que les étudiants, en équipe, se questionnent et découvrent par eux-mêmes le cheminement le plus intéressant pour faire leur recherche en fonction des travaux à accomplir dans leurs cours. Prenons en exemple l’exercice sur l’évaluation des sources : auparavant, les formateurs donnaient aux étudiants une grille pour évaluer la pertinence de 2 sites web et les étudiants devaient l’appliquer pour déterminer quel site était le plus pertinent. Maintenant, à partir de documents (livres, sites web, etc.) qu’ils ont sélectionnés pour leur travaux, les étudiants, en petite équipe, doivent déterminer les éléments qui font en sorte que ce sont des documents valides et crédibles. Dans un deuxième temps, les étudiants sont appelés à faire une mise en commun des différents critères que chaque équipe a pu découvrir. Ensuite, à partir des éléments communs, les étudiants dans chaque équipe de travail doivent évaluer si les documents qu’ils ont choisis au début sont toujours pertinents pour accomplir le travail du cours; travail qui sera évalué en partie en fonction de la qualité des documents présentés en bibliographie. Cette nouvelle approche permet, entre autres, une meilleure collaboration entre le bibliothécaire et l’enseignant. Cette collaboration fait en sorte que les habiletés développées lors de la formation servent le projet des étudiants qu’ils sont en train de faire.
  6. Exemples d’activités
    (Description à venir)
  7. Pour réserver
    La salle est utilisée dans le cadre des formations données à la bibliothèque et lorsque les enseignants font faire des recherches documentaires à leurs étudiants. Il faut s’adresser à Marc Julien, bibliothécaire, pour avoir une formation documentaire.
Classe à Québec

Voir la classe à Québec

Page mise à jour par Marc Julien (Février 2013)

Revenir à la page précédente

Comments are closed.