Dans vos classes

Le cheminement de 100 jeunes Québécois et Québécoises dans le système scolaire, selon les comportements observés en 2009-2010 (MELS, 2011)

Dans le document du MELS concernant les INDICATEURS DE L’ÉDUCATION- Édition 2011, on apprend qu’à peine 60% des jeunes se rendent au collégial. De ce nombre, à peine le tiers obtiendront leur diplôme collégial.

Il est  question ici de réussite scolaire (et non pas de réussite éducative), la réussite scolaire réfère ici à l’obtention d’un diplôme.

On y apprend que parmi les élèves inscrits au secteur des adultes et quittant l’école avant l’âge de 20 ans, 63,0% terminent leurs études avec un diplôme (37% des jeunes québécois n’obtiendraient pas au moins un diplôme d’étude secondaire ou un diplôme qualifiant avant l’âge de 20 ans). De ce nombre, certains obtiendront un diplôme plus tard, mais bon nombre ne l’obtiendront pas – un peu plus de 17% selon le MELS.

 

 

 

(…) La proportion des jeunes de 19 ans qui n’ont pas obtenu de diplôme du secondaire et qui ont quitté les études s’établissait à 17,1% en 2009. Quant aux autres composantes du système scolaire, c’est en observant le nombre annuel de sortants et de sortantes que sont évaluées les proportions d’étudiants et d’étudiantes qui réussissent à obtenir un diplôme et, concurremment, les proportions de ceux et celles qui interrompent leurs études de façon temporaire ou définitive. Ainsi, parmi les élèves du second cycle du secondaire inscrits au secteur des adultes et quittant l’école avant l’âge de 20 ans, 63,0% terminent leurs études avec un diplôme. À la formation professionnelle du secondaire, parmi 100 élèves de tous âges quittant les études secondaires, alors qu’ils sont inscrits à des programmes devant conduire à un diplôme d’études professionnelles (DEP), on en compte environ 75 qui obtiennent un diplôme. À l’enseignement collégial, dans les programmes de formation préuniversitaire, 71,5% des étudiants et étudiantes décrochent le diplôme d’études collégiales (DEC); à la formation technique, 62% des élèves le font.

Comme l’indique le rapport, l’abandon des études avant l’obtention du diplôme est une préoccupation importante au sein du monde scolaire. Du point de vue collégial, c’est aussi dire que dans vos classes se retrouvent les persévérants, voire même l’élite de demain!

Leave a comment